La boxe à Montpellier

La boxe à Montpellier

Inauguration de la salle de boxe « Jean Farre »

Samedi, nous avons inauguré la salle « Jean Farre » à Montpellier.

Jean Farre fut le créateur en 1981 de la première salle de boxe à Figuerolles, dans une salle préfabriquée, aménagée par la ville.

Aujourd’hui, Jean Farre est président d’honneur de la salle qui porte son nom.

Cet évenement me permet de revenir sur le temps écoulé, et de dresser un historique de ce beau sport, la boxe, à Montpellier.

La boxe anglaise montpelliéraine est née à Figuerolles, du côté de la rue du Père-Blanc et sous la bannière du Boxing Club Figuerolles, après la guerre,en s’appuyant sur des figures locales.
 Hippolite ANNEX, né en 1933 à Pézénas, est une légende vivante. Champion de France,  ses incroyables succès en boxe anglaise ont profondément marqué le quartier, où, après Auguste CAULET et Léon CAPMAN, il va être l’idole de toute une jeunesse.
Il connaîtra une carrière fulgurante, faite de KO successifs, de victoires triomphales. Un boxeur qui frappe des deux mains, dur, vite, le « bombardier gitan » ou pour ses proches « Polyte ».
Jean FARRE, dit Tané est né à Montpellier en 1935, d’une famille de 5 enfants. Ses parents, voyageurs, vendaient des draps de lit, des couvertures.
Habitant toujours Figuerolles, Jean FARRE a commencé par être soldeur sur les marchés. Mais il avait une passion, la boxe. 
Il s’entraînait alors avec Hippolite ANNEX, jusqu’au grave accident survenu en 1953, dans une 203 conduite par M. VASTA, en compagnie de leur entraîneur Léon CAPMAN. Celui-ci décèdera, tous plus ou moins blessés s’en sortiront.
Cet accident fut un tournant dans la carrière de Jean FARRE. En effet sans entraîneur, il fallait aller boxer à Béziers pour pouvoir continuer.
Sa carrière arrêtée, Jean FARRE débuta sa carrière d’entraîneur bénévole pour les jeunes du quartier.
Arrêté en 1958, le Club fut relancé en 1966 par les boxeurs de l’époque, les Auguste CAULET, Jean FARRE, Georges ANDRE, André LEPORATI. 
En 1965, un certain André LIMONGI, venait s’entraîner dans la salle du café de Figuerolles sous la direction de Jean FARRE avec d’autres jeunes du quartier, jusqu’à ce qu’Auguste CAULET, descendu de Paris en 1973, crée le Boxing Club Montpelliérain avec ses compagnons de route de l’époque, Maurice ROUSSET, Joseph MACCI, Roger THOMAS et CHUET, rue de Tarragone.
En 1981, avec Mario MARCOU, Jean FARRE oeuvra pour l’ouverture d’une salle de boxe à Figuerolles. Au départ dans une salle en préfabriquée, aménagée par la Ville à l’emplacement de l’ancienne salle de boxe.
En 1992, la création de la salle de boxe est décidée, comprenant 1 salle d’entraînement de 200 m², des vestiaires de 40 m², 1 local associatif de 17 m² pour un montant de 700 000 francs.

Cette histoire s’est perpétuée jusqu’à nos jours.

Elle est aujourd’hui ancrée sur le territoire avec l’inauguration de cette salle « Jean Farre ».

A cette occasion, et pour continuer à lui rendre hommage, et célébrer ce moment d’histoire du sport montpelliérain, je lui ai décerné la médaille de l’Assemblée Nationale.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Visitez mes liens préférés !